FacebookTwitterPinterestGoogle +Stumbleupon
Conférences et débats

Débat entre Olivia Cattan et Malek Chebel à Strasbourg

FacebookTwitterPinterestGoogle +Stumbleupon
Les Galas Paroles de femmes

Compte-rendu du « Printemps des femmes »

La communauté africaine a répondu présente a notre appel. La présence de politiques du PS dont Mme Bariza Khiari et de l’UMP avec Mme la Ministre Rachida Dati et M Jean-François Copé ont permi à Olivia Cattan, présidente de Paroles de Femmes, de remettre officiellement la Chartre des droits des femmes au gouvernement de Nicolas Sarkozy. Mme la ministre a fait la promesse de l’examiner attentivement et d’interférer à la demande de Paroles de femmes : être reçu à l’Elysée par le chef de l’Etat avec les mères de quartier dans ces prochains jours.

Le Gospel du groupe « Total Praise » a été un moment très fort de la soirée.

Le trophée Paroles de femmes, créée par l’artiste plasticienne Diagne Chanel, a été remis cette année à Marie-Roger Biloa. D’origine camerounaise, Marie-Roger a crée un réseau d’entraide économique pour les créateurs d’origine africaine et participe à la création de nombreuses passerelles entre la France et l’Afrique.

C’est le comédien engagé Charles Berling qui a remis ce trophée. Il a manifesté son soutien à Paroles de femmes en accordant son parrainage.

La marraine de Paroles de femmes, la comédienne Sandrine Bonnaire nous a parlé de sa soeur Sabine, autiste, et de son engagement à faire bouger les choses en matière d’autisme et de handicap.Un thème qui fait parti de nos prochains combats.

« Le Printemps des femmes » a été dédié à Sabine, soeur de Sandrine Bonnaire, à Ingrid Betancourt et à Katioucha. Nos parrains Marek Halter et Fayçal Douhane étaient présents ainsi que notre amie Astrid Betancourt qui a délivré un message d’espoir.

Notre objectif aujourd’hui est de rencontrer le Président de la République afin de lui présenter notre Charte des droits des femmes. D’obtenir son soutien afin qu’il nous aide à faire signer ce document par les grands patrons qui s’engageront officiellement à respecter l’égalité salariale. De lui faire part de nos propositions concrètes et facilement applicables en matière d’éducation, de violence, de prévention. Notre objectif est également de faire signer cette Charte à de nombreux pays d’europe et du pourtour méditerranéen.

Nous ouvrons notre prochain bureau à Saint-denis. Nous souhaitons mobiliser les entreprises afin de constituer un fond d’investissement pour la création d’entreprise ou le micro-crédit femme proposé aux femmes des quartiers sensibles., D’autres comités de soutien se sont mis en place à Bordeaux, Nice, Lille…

Merci encore à tous et à toutes pour votre soutien, vos adhésions qui nous sont parvenues en grand nombre. Mille excuses à tous ceux qui n’ont malheureusement pas pu, faute de place, assister à ce « printemps des femmes ».

En conclusion : Un extrait du poème de Rudyard Kipling, « Si ».

Si tu peux supporter d’entendre tes paroles Travesties par des gueux pour exciter des sots, Et d’entendre mentir sur toi leurs bouches folles Sans mentir toi-même d’un seul mot ; Si tu peux rester digne en étant populaire, Si tu peux rester peuple en conseillant les rois Et si tu peux aimer tous tes amis en frère Sans qu’aucun d’eux soit tout pour toi ;

Si tu sais méditer, observer et connaître Sans jamais devenir sceptique ou destructeur ; Rêver, mais sans laisser le rêve être ton maître, Penser sans n’être qu’un penseur ; Si tu peux être dur sans jamais être en rage, Si tu peux être brave et jamais imprudent ; Si tu sais être bon, si tu sais être sage Sans être moral ni pédant ;

FacebookTwitterPinterestGoogle +Stumbleupon
Conférences et débats

Paroles de femmes participe au colloque Féminins plurielles

Avec les artistes : Malika Bellaribi-Le Moal , Kerry James, Louisa Belaiche, Sébastien Avispa, Sté Strauss.

Animation : Nadia Bey, journaliste à Radio Orient Frédéric Taddéi , journaliste et Alexis Lacroix, rédacteur en chef culture de Marianne

Toiles exposées de la jeune artiste saoudienne : Cheikha Latifa Al-Sowayel

Sous le le haut patronage des Ministères de la culture et de la communication et des Affaires étrangères

FacebookTwitterPinterestGoogle +Stumbleupon
Manifestation

Paroles de femmes : « Sauvons la République »

Compte tenu des risques de débordements prévisibles, nous n’avions pas encore manifesté notre opinion dans la rue, que ce soit dans les rassemblements communautaires de soutien inconditionnel à la politique israélienne ou pour le soutien à Gaza. Le moment est venu de le faire et de rappeler les principes auxquels nous sommes attachés : celui de la paix entre Israéliens et Palestiniens, mais aussi, en France, ceux de la laïcité républicaine et du vivre ensemble..

Lors de la manifestation du 10 janvier, près du premier cortège regroupant les personnalités, de nombreux slogans de haine ont été proférés. Des militants brandissant des drapeaux du Hezbollah et du Hamas scandaient en arabe « Destruction d’Israël » et « Mort aux juifs ».

Nous sommes horrifiés mais non surpris par de tels débordements, qui se sont déjà produits par le passé. Nous ne faisons pas l’amalgame entre les militants sincères de la cause palestinienne qui cherchaient à exprimer leur douleur, que nous partageons, devant la situation des Gazaouis, et ceux qui appelaient à la haine. Mais nous sommes atterrés par le fait que des organisations et partis se réclamant de la laïcité républicaine se retrouvent aux côtés de la mouvance islamiste la plus dure.

Face aux manifestations unilatérales et aux dérapages inacceptables, il est temps de faire entendre la voix de la raison et de manifester pour les DEUX peuples.

Depuis des années, nous défendons le principe d’une paix négociée entre Israéliens et Palestiniens. L’Initiative de Genève en avait tracé la voie. Celle de la Ligue arabe, validée par l’immense majorité des pays arabes, prouve qu’un accord entre Israël et le monde arabe est aujourd’hui possible.

En conséquence, La Paix Maintenant appelle à un rassemblement silencieux dimanche 18 janvier à 15 h devant le Mur de La Paix, face à l’Ecole militaire à Paris sous le mot d’ordre :

Deux peuples, Deux Etats, Une Paix

Nous nous adressons à la communauté internationale afin qu’elle intervienne pour :

Imposer un cessez-le-feu immédiat entre Israël et le Hamas, qui mette fin aux opérations militaires israéliennes et aux tirs de roquettes du Hamas et qui garantisse la sécurité des populations israélienne et palestinienne

Demander à l’Egypte et Israël la levée du blocus de Gaza, tout en empêchant la contrebande d’armes vers Gaza

Accélérer la reprise des négociations entre Israël et l’Autorité palestinienne en vue d’aboutir à un accord global et définitif, acceptable par les deux peuples.

LA PAIX MAINTENANT

En présence des Musulmans Laïcs

FacebookTwitterPinterestGoogle +Stumbleupon
Conférences et débats

« Mieux se comprendre pour vivre ensemble » A l’Assemblée nationale

Avec Laurent Petrynka, Directeur de cabinet du rectorat de Créteil ; Mohamed Douhane, Commandant de Police, membre du bureau national du syndicat de Police Synergie Officiers ; Sammy Ghozlan, Commissaire de Police honoraire, Président du Bureau de Vigilance Contre l’Antisémitisme. Modérateur : Elie Aboud, député

Venez Nombreux…

FacebookTwitterPinterestGoogle +Stumbleupon
Les Galas Paroles de femmes

Le rallye des princesses dédié à Paroles de femmes et à son projet de maisons citoyennes

Lundi matin, 1er juin à 8 h 30 précises, les bolides se sont élancés pour la première étape reliant Paris à Contrexéville, soit au total 401 km de petites routes, de bonne humeur et d’échanges pour les princesses de la route. Parmi les duos de charme, on pouvait remarquer la présence de Luana Belmondo, d’Olivia Cattan (présidente de Paroles de femmes), d’Hermine de Clermont-Tonnerre et Valérie Bénaïm concourant sur de superbes Panhard Junior de 1953 et 1954 du team Alain Mikli.

A signaler également, la participation de Cindy Fabre, Miss France 2005 et celle de la chanteuse Chris Mayne à bord d’une des Mazda MX-5 prêtée par le constructeur pour célébrer les 20 ans de son célèbre coupé.

Cette année, les fonds récoltés par la boutique du rallye et le circuit de petites voitures anciennes pour enfants étaient en partie reversés à Paroles de femmes. Cette aide précieuse permettra, entre autres, à l’association de créer des maisons citoyennes, lieux d’accueil des mères isolées et des femmes victimes de violences ou SDF.

FranceSoir.fr communiquera, chaque soir, le podium des gagnantes pour les catégories historiques et modernes ainsi que leurs impressions concernant l’étape du jour.

Bonne chance à toutes et bonne route.

FacebookTwitterPinterestGoogle +Stumbleupon
Conférences et débats

Olivia Cattan, Présidente de paroles de femmes, réclame une justice pour tous et pour toutes

Elle a également défendu l’idée que les femmes ne faisaient pas parties de la diversité : « Même si les femmes, notamment les femmes de la diversité, subissent une double peine de discriminations et que les femmes doivent encore lutter pour une pleine égalité des sexes, les femmes représentent la moitié de l’humanité et ne peuvent être considérées comme une minorité. Pourtant les femmes n’ont toujours pas les mêmes postes, les mêmes responsabilités, notamment au sein des Médias et de la représentation politique. Elles n’ont toujours pas les mêmes salaires et il est important que les femmes participent à ce débat sur la diversité afin de montrer qu’on les considèrent toujours aujourd’hui comme une faible minorité. Les femmes ainsi que tous ceux et toutes celles de la diversité sont la richesse de ce pays, des acteurs et des actrices de cette France métissée. Il est temps que l’égalité des chances ne soit pas qu’une formule à la mode er que la justice pour tous et pour toute soit appliquée.

Cet évènement a réuni plusieurs associations dont Paroles de femmes, le club Averroès, le Cran et de nombreuses personnalités comme Yazid Sabeg, Malika Benlarbi, Fayçal Douhane, Marek Halter, Harry Rozelmack, en présence de Madame la Miinistre Rama Yade.

083

Photos : Olivia Cattan et Harry Rozelmack, avec Rama Yade, réalisées par Régis Serange

Paroles de femmes dans le Progrès de Lyon

« La diversité est une richesse à cultiver et à transmettre, non un ghetto communautaire ou une arme pour s’affronter les uns aux autres. C’est avec tous les enfants de la République que la France de demain se construira. Notre association « Paroles de femmes » est composée d’origines, de cultures et de milieux divers. Elle tente de prouver que l’idéal républicain est un patrimoine commun, un trait d’union et de partage. L’apaisement de la jeune génération, en perte de repères et en quête d’identité, viendra de cette envie d’appartenir à un pays qui reconnait enfin tous ses citoyens de la même façon ».

FacebookTwitterPinterestGoogle +Stumbleupon
12345