Jack Lang démentit ses propos et soutient la cause des femmes

L’ancien ministre Jacques Lang a contacté l’association paroles de femmes afin de lui expliquer que le propos « il n’y a pas mort d’homme » ne désignait pas le viol en lui-même mais que cette phrase avait été sortie de son contexte. Il a déclaré « être un militant féministe depuis de nombreuses années ». Il a manifesté son soutien à Paroles de femmes pour ses actions concernant son programme de sensibilisation auprès des collégiens concernant l’égalité hommes-femmes et sa lutte contre les violences et la précarité. Nous nous réjouissons également de sa signature concernant notre Pacte féminin qui sera reconduit cette année auprès des candidats à la présidentielle et de son engagement futur à nos côtés pour la cause des femmes.

 

Olivia Cattan, Présidente de Paroles de femmes

06 12 29 41 05

www.parolesdefemmes.org

Rédigé par Laura Cattan
Porte Parole de l'association PAROLES DE FEMMES