L’association « Paroles de Femmes » a rencontré M. Joël Mergui, Président du Consistoire de Paris

De plus, une proposition, initiée et élaborée par le Comité de réflexion de Paroles de femmes, a été faite au Président du Consistoire de Paris afin de résoudre le problème du divorce religieux : Avant le mariage, le futur époux prendrait l’engagement sous la forme d’un acte consistorial, de remettre en cas de future séparation (divorce civil) le libellé de divorce religieux (le guet) à sa femme. Ce consentement pré-nuptial serait octroyé par le futur mari sans conditions et de manière irrévocable.

M. Joël Mergui a fait la promesse de soumettre cette proposition aux Institutions rabbiniques afin de vérifier si ce pacte pré-nuptial serait en accord avec la loi juive (halakha).

Concernant la place des femmes dans les Institutions, M. Joël Mergui a ajouté qu’il serait opportun que le futur président du Crif soit une femme, estimant que cela serait un message fort pour les femmes de la communauté juive de France.

D’autres propositions ont été formulées afin de promouvoir l’égalité hommes-femmes comme la mise en place, sous l’égide du Consistoire, d’un groupe de travail, initié par l’ancien ministre Mme Nicole Guedj, auquel participerait activement l’association Paroles de femmes.

Rédigé par Laura Cattan
Porte Parole de l'association PAROLES DE FEMMES