Olivia Cattan, Présidente de paroles de femmes, réclame une justice pour tous et pour toutes

Elle a également défendu l’idée que les femmes ne faisaient pas parties de la diversité : « Même si les femmes, notamment les femmes de la diversité, subissent une double peine de discriminations et que les femmes doivent encore lutter pour une pleine égalité des sexes, les femmes représentent la moitié de l’humanité et ne peuvent être considérées comme une minorité. Pourtant les femmes n’ont toujours pas les mêmes postes, les mêmes responsabilités, notamment au sein des Médias et de la représentation politique. Elles n’ont toujours pas les mêmes salaires et il est important que les femmes participent à ce débat sur la diversité afin de montrer qu’on les considèrent toujours aujourd’hui comme une faible minorité. Les femmes ainsi que tous ceux et toutes celles de la diversité sont la richesse de ce pays, des acteurs et des actrices de cette France métissée. Il est temps que l’égalité des chances ne soit pas qu’une formule à la mode er que la justice pour tous et pour toute soit appliquée.

Cet évènement a réuni plusieurs associations dont Paroles de femmes, le club Averroès, le Cran et de nombreuses personnalités comme Yazid Sabeg, Malika Benlarbi, Fayçal Douhane, Marek Halter, Harry Rozelmack, en présence de Madame la Miinistre Rama Yade.

083

Photos : Olivia Cattan et Harry Rozelmack, avec Rama Yade, réalisées par Régis Serange

Paroles de femmes dans le Progrès de Lyon

« La diversité est une richesse à cultiver et à transmettre, non un ghetto communautaire ou une arme pour s’affronter les uns aux autres. C’est avec tous les enfants de la République que la France de demain se construira. Notre association « Paroles de femmes » est composée d’origines, de cultures et de milieux divers. Elle tente de prouver que l’idéal républicain est un patrimoine commun, un trait d’union et de partage. L’apaisement de la jeune génération, en perte de repères et en quête d’identité, viendra de cette envie d’appartenir à un pays qui reconnait enfin tous ses citoyens de la même façon ».

Rédigé par Laura Cattan
Porte Parole de l'association PAROLES DE FEMMES