Paroles de femmes dans Metro

Quels cours proposez-vous ?

Nous intervenons avec Diagne Chanel durant deux heures tous les quinze jours, jusqu’en mars. On aborde la laïcité, l’égalité des sexes, les discriminations et la citoyenneté. Ce dernier thème s’est imposé car, sur dix-huit élèves, seulement deux se sentaient “français”. La culture de l’égalité ne s’enseigne pas en une seule fois.

Quel est leur comportement ?

Avec nous, ils sont respectueux. Entre eux, ils sont parfois violents et ne s’expriment que par la colère. Dans la classe, il y a une majorité de musulmans et quelques juifs. Entre eux, il y a beaucoup de stéréotypes, qui ne relèvent pas du racisme mais plutôt de l’ignorance mutuelle.

Ces cours peuvent-ils les changer ?

J’en suis convaincue. Ils peuvent tous s’améliorer et nous essayons de semer quelques graines. Nous leur avons appris, par exemple, ce qu’est la laïcité, qu’ils ne savaient pas définir. Cela dit, il faudrait pouvoir intervenir dès le CM2. Au collège, c’est déjà plus difficile.

Vincent Michelon Metrofrance.com, à Paris

Rédigé par Laura Cattan
Porte Parole de l'association PAROLES DE FEMMES