Réaction face aux mesures contre les violences annoncées par la Ministre Mme Alliot Marie

Nous avions proposé également une aide financière à long terme, l’ « ISF », un impôt de solidarité féminine, sorte de fonds de financement qui aurait permit d’accompagner ces femmes sur une année.  Une simple aide financière d’urgence ne suffira pas.

De plus, l’association Paroles de femmes continue ses modules de prévention contre les violences faites aux femmes dans les collèges parce que cette violence garçons-filles commence dès l’adolescence.

Tant que le gouvernement, ne fera aucune action de fond pour combattre les violences et continuera à proposer de simples mesurettes sur ce phénomène de société qui ne cesse de s’aggraver, aucun progrès ne sera fait.

Rédigé par Laura Cattan
Porte Parole de l'association PAROLES DE FEMMES