Tribune Juive

De nombreuses femmes, en France comme ailleurs, attendent depuis des années leur guet (libellé de divorce) afin de recommencer à vivre. Elles réclament à leurs instances religieuses de réparer cette injustice au nom de l’égalité hommes-femmes. Les femmes travaillent comme les hommes et occupent les mêmes postes à responsabilité. Elles sont ministres, artistes, journalistes, avocates, médecins, ouvrières. Elles ont le droit de vote comme les hommes. La République nous permet d’être égaux devant le mariage et de divorcer en toute égalité, les religions doivent se faire l’écho de cette loi républicaine. À ceux qui nous répondent que les textes de la Torah sont immuables, nous objectons que la religion juive a déjà su, dans le passé, évoluer vers plus d’équité et abolir la polygamie et la lapidation des femmes adultères. Notre association souhaite, en ouvrant le débat, faire véritablement avancer les choses. Puisque le célèbre précepte talmudique dina de malkouta dina nous enseigne que « la loi du Royaume est la loi », qu’il en soit tenu compte ! Olivia Cattan, présidente de l’association Paroles de femmes

Premiers signataires

Isabelle Adjani, Fadela Amara, Yves Azéroual, Élisabeth Badinter, Nicole Benessiano, Marisa Berenson, Sylvie Bensaid, Daniel Bensoussan, Fanny Bijaoui, Dounia Bouzar, Kenza Braiga, Cristina Canet, Martine Dassault, Morad El Hattab, Luc Ferry, Céline Florea, Émilie Frèche, Marek Halter, Lisette Jacquemont, Jacky Jakubowicz, François Léotard, Corinne Lepage, Isabelle Lévy, Marc Levy, Marie-Claude Pietragalla, Hélène Schoumann, Amanda Sthers, Jacques Tarnero, Muriel Touaty, Ariane Warlin, Isabelle Wlassikoff-Gross, Rika Zaraï, Guy Zerath, Nathalie Zylberman.

Rédigé par Laura Cattan
Porte Parole de l'association PAROLES DE FEMMES