Viva Libertad !

Chère Ingrid

Cette Tribune, je te l’adresse, en tant que Présidente de l’association Paroles de femmes, en tant que sœur militant pour le droit et la liberté des femmes dans l’espoir que mes mots pourront traverser les frontières et parvenir jusqu’à toi. Depuis la création de notre association avec notre parrain Marek Halter et tous les autres, nous n’avons cessé d’être auprès des tiens pour les soutenir. Nous avons marché sous un grand soleil ou sous une pluie battante en criant ton nom, nous avons pleuré, espéré, écrit, chanté, mobilisé nos troupes, pour te faire revenir plus vite. Aujourd’hui, après plus de six années de résistance farouche, ton corps réclame des soins et chaque battement de ton cœur est pour nous une victoire, un espoir qui nous rattache à toi. Nous avons appelé toutes les associations de femmes à nous rejoindre afin de te montrer combien tu es importante à nos yeux, pour te montrer ce que tu symbolises pour nous toutes. Sache que c’est à travers toi que nous puisons notre force, notre ténacité à défendre le droit des femmes et que ton courage renforce nos convictions. Etre de liberté et de vérité, emprisonnée pour tes engagements et ton combat pour un monde plus juste, tu nous montre la voie et aujourd’hui, en ce dimanche 6 avril 2008 nous sommes là pour te remercier et te supplier de résister encore un peu. Nous implorons le Président de la République et la communauté internationale et à se mobiliser afin d’obtenir ta libération pas seulement pour que nous puissions te serrer dans nos bras mais pour redonner un sens à ce monde parce que le progrès de l’humanité se mesure au degré de liberté des femmes.

Olivia Cattan, Présidente de Paroles de femmes

Rédigé par Laura Cattan
Porte Parole de l'association PAROLES DE FEMMES